Les tournois de Trollball évoluent dans le même univers que celui de Kla’Henera, avec ses dieux, ses races et ses histoires. De plus, il évoluent en même temps que la saison 1 des Micro-GN, celle-ci étant terminée, nous nous situons donc juste après l’histoire qui s’est déroulée durant le GN.

Suite à la découverte de la corruption des juges et à leur condamnation, le juge Ephain a assuré ne pas être corrompu et vouloir seulement s’occuper du Troll Ball comme il l’a toujours fait. Comme preuve de bonne foi, il a renoncé à ses anciens pouvoirs de juge et est aujourd’hui au même niveau que le nouveau juge Skraal…

Quant au Trollball, voici son histoire…

« Il y a 170 ans, alors que l’Ancien Royaume s’effondrait et que les royaumes de Trügar et d’Evez s’élevaient, certains mortels ne trouvaient plus leurs places nulle part dans le monde : il s’agissait des joueurs de Troll Ball, un sport bien plus ancien qu’on ne le croit mais qui auparavant n’était qu’un banal sport de balle.

Ces joueurs passionnés ne trouvaient plus aucun endroit où pratiquer leur art puisque les lois du monde n’étaient plus unifiées par un seul royaume. Certains étaient prêts à tout pour jouer ! Ils continuaient de pratiquer, entre eux, en voyageant, oubliant au fil des années les règles et contraintes du sport faute d’arbitre…C’est au fil de ces matchs, de plus en plus chaotiques et violents, que naquit la pratique du Troll Ball telle que nous la connaissons aujourd’hui.

Les habitants de Kla’Henera se passionnèrent de plus en plus pour ce sport délirant (et interdit), et les matchs tout comme les paris prirent peu à peu une ampleur démesurée. Jusqu’au fameux match où l’armée elle même dû intervenir pour éviter à tout un public de s’étriper, sur le continent de Valtalun.

Suite à ce sinistre événement, un juge se manifesta : il se fit appeler le juge Ephain. Intéressé par tous les remous provoqués par le Troll Ball, il proposa à tous les joueurs désirant faire carrière de se réunir sur une l’île située entre Tralgane et Sargane afin de pouvoir s’adonner à leur passion. Il posa une contrainte : celle d’un arbitre, mais il ne précisa pas si celui-ci devait être incorruptible, ce qui eut de lourdes conséquences. Au fil des ans, des améliorations furent amenées et plusieurs sportifs décidèrent de créer ensemble la FITA (Fédération International de Trollball Associatif) afin d’organiser et de gérer les différents tournois.

L’île fut surnommée « L’île des vainqueurs », car au Troll Ball, aucune équipe ne vit bien longtemps en cas de défaites trop répétées. Seuls les vainqueurs habitent donc cette île ! »